April 18th, 2016 by editor



http://www.truckeditions.com
Des taxes à foison, la pollution à tous nos problèmes ?

Le transport routier représente 73 % du transport terrestre en Europe.

A Jean-Yves GAUTIER, Président du Groupe STG et à Patrick LAHAYE, Président du Groupe LAHAYE nous avons également demandé d’évoquer les projets concernant les taxes routières, les Ecotaxes et le prix des péages autoroutiers.

Jean-Yves Gautier
« Tous les états ont une politique contraignante à propos du camion, en disant que le camion ne paye pas assez de taxes. »

Patrick Lahaye
On a déjà une taxe à l’essieu, une taxe professionnelle conséquente, puis tout un tas de taxes qui foisonnent autour de cette profession.
Il y a en projet (suite au Grenelle 2) de mettre une Ecotaxe sur les camions, c’est un véritable scandale.

Jean-Yves Gautier
Le projet de faire comme les allemands c’est-à-dire de rendre payantes toutes les routes nationales similaires aux autoroutes, aura forcément un impact direct sur l’économie.

Patrick Lahaye
On parle de 30 centimes d’Euros le km sur certaines routes, apparemment l’état ne veut plus voir de camions sur les routes secondaires.
Je suis assez partisan, par exemple, sur la nationale 10, où 8 camions sur 10 sont étrangers de leurs faire payer une taxe lorsqu ils sont en transit par exemple entre l’Angleterre et l’Espagne.
Mais faire payer un camion qui va de Rennes à Brest (donc un camion breton) me paraît moins judicieux, d’autres parts si un camion Espagnol fait le même trajet avec un déchargement et/ou un chargement tout en repartant vers l’Espagne, là, il participe à l’économie nationale, alors pourquoi le faire payer…
C’est un comportement déraisonnable pour l’économie sous prétexte de protection de l’environnement.

Patrick Lahaye
Une nouvelle taxe est prélevée et soudain, miracle, moins de pollution ! C’est une plaisanterie. Par contre l’état compte sur un revenu de 1 à 1,5 milliard d’Euros grâce à cette nouvelle taxe.

Par ailleurs, je suis convaincu que les sociétés d’autoroutes vont bénéficier de l’arrivée de cette Ecotaxe, puisqu’il faudra payer, autant retourner sur les autoroutes plus sûres et plus directes. Par conséquent les sociétés d’autoroute ont un regard bienveillant sur la taxation des routes nationales en France.

Jean-Yves Gautier / Patrick Lahaye
Depuis quelques années, nous avons réduit l’usage des autoroutes, compte-tenu des augmentations trop importantes (25% en l’espace de 2 ans).
Notre objectif est de les utiliser le moins possible et pourtant en terme de sécurité routière, ce n’est pas très positif.

Il faut un arbitrage entre la fluidité du trafic, la sécurité et la consommation.

On observe de près, toutes ces fluctuations de prix, on sensibilise les chefs d’exploitations et les chauffeurs à moins utiliser l’autoroute et à trouver d’autres itinéraires.

Tous les moyens sont mis en œuvre : l’informatique embarqué nous signale à l’aide des GPS si le chauffeur a pris l’autoroute. Cette démarche paraît totalement aberrante mais elle est économiquement vitale.

En effet, certaines zones d’autoroutes dépassent les 20 centimes d’Euros au km, ce qui représente parfois jusqu’à 20% du prix de revient.

Malheureusement, ce domaine n’étant pas jalonné économiquement par l’état, nous ne pouvons pas prévoir jusqu’où iront ces sociétés d’autoroutes. Des limites raisonnables de coût seraient cependant les bienvenues.

Reportage Truckeditions
Production exécutive GODELOUPROD
Réédition d’un reportage de 2008 – les problématiques de 2013 semblent proches.

source

Posted in Video transfer Paris France Tagged with: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,